OLD WEST FRENCH SHOOTERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

OLD WEST FRENCH SHOOTERS

Forum officiel OWFS du Cowboy Action Shooting France
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

 

 les westerns de légende: les cavaliers

Aller en bas 
AuteurMessage
billylekid

billylekid

Messages : 6248
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 57

les westerns de légende: les cavaliers Empty
MessageSujet: les westerns de légende: les cavaliers   les westerns de légende: les cavaliers Icon_minitimeMer 7 Avr 2021 - 17:22

les westerns de légende: les cavaliers Les_ca10

Basé sur des faits authentiques survenus durant la guerre de Sécession (le raid de Grierson, du 17 avril au 2 mai 1863, qui permit à Ulysses S. Grant d'investir la place forte sudiste de Vicksburg, Mississippi), ce film conte l'histoire d'un détachement de cavalerie de l'Union, dirigé par le colonel John Marlowe (John Wayne), qui est envoyé derrière les lignes ennemies pour détruire des voies de chemin de fer.

La troupe est menée par le rude colonel qui est accompagné par un médecin-major (William Holden), deux hommes que tout oppose. De plus, une belle sudiste (Constance Towers) est forcée d'accompagner les cavaliers dans cette mission des plus difficiles, après avoir été prise à espionner l'état-major du colonel qui occupait momentanément sa demeure.

Fiche technique
Titre : Les Cavaliers
Titre original : The Horse Soldiers
Réalisation : John Ford
Scénario : John Lee Mahin et Martin Rackin d'après une histoire de Harold Sinclair
Musique : David Buttolph et Stan Jones
Photographie : William H. Clothier (crédité William Clothier)
Montage : Jack Murray
Direction artistique : Frank Hotaling
Décors de plateau : Victor A. Gangelin
Pays d'origine : États-Unis
Producteurs : John Lee Mahin et Martin Rackin pour United Artists
Langue : anglais
Genre : Western
Format : Couleur - 35 mm - 1,66:1 - Son : mono (Westrex Recording System)
Durée : 115 minutes
Dates de sortie : Drapeau des États-Unis États-Unis : 12 juin 1959 ; Drapeau de la France France : 30 septembre 1959
Distribution
John Wayne (VF : Claude Bertrand) : Colonel John Marlowe
William Holden (VF : Jean Martinelli) : Major Henry 'Hank' Kendall
Constance Towers (VF : Martine Sarcey) : Hannah Hunter
Judson Pratt (VF : Jean Amadou) : Sergent chef Kirby
Hoot Gibson : Sergent Brown
Ken Curtis (VF : Bernard Woringer) : Wilkie
Althea Gibson : Luky (Lucie VF)
Willis Bouchey (VF : Pierre Morin) : Colonel Phil Secord
Bing Russell (VF : Henry Djanik) : Dunker
O.Z. Whitehead (VF : Albert Montigny) : Otis 'Hoppy' Hopkins
Hank Worden (VF : Georges Hubert) : Deacon Clump
Denver Pyle (VF : Jean Daurand) : Jackie Jo, un déserteur sudiste
Strother Martin (VF : Guy Piérauld) : Virgil,un déserteur sudiste
Russell Simpson : Shérif Henry Goodbody
William Henry : un lieutenant confédéré
William Leslie : Major Richard Gray
Cascades :

Jack N. Young, Fred Kennedy
Autour du film
Le film n'a aucun lien avec le roman Les Cavaliers de Joseph Kessel et l'adaptation cinématographique qui en fut faite par John Frankenheimer, Les Cavaliers (The Horsemen) en 1971.
Vers la fin du tournage, Fred Kennedy, un cascadeur, vieil ami de John Ford, se tua en simulant une chute. De ce fait, la séquence finale - qui prévoyait le retour de la cavalerie en fanfare, bannière au vent - ne fut jamais tournée. John Ford laissera la fin telle que nous la connaissons aujourd'hui1.
Critiques
"Ce premier film de Ford sur la guerre de Sécession raconte l'histoire vraie d'un raid de la cavalerie de l'Union dans le Sud en 1863. Cela permit à Ford d'exprimer ses sentiments ambivalents : d'une part, sa loyauté envers l'Union et son respect de la discipline militaire, d'autre part, sa sympathie pour le panache des gens du Sud. S'il glorifie le Sud dans sa défaite, il exalte aussi la cavalerie nordiste et sa triomphale stratégie."2
"Épisode historique reconstitué avec beaucoup de soin et surtout intéressant du point de vue documentaire. D'importants morceaux de bravoure comme l'attaque des cadets d'une école militaire sudiste et la bataille dans Newton Station sont réalisés dans un style épique qui donne une véritable impression de grandeur. Tous les personnages sont étudiés avec soin et l'interprétation leur donne un relief, une vie parfaite de vérité."3

_________________
les westerns de légende: les cavaliers Sass1210  les westerns de légende: les cavaliers Sticke12  les westerns de légende: les cavaliers Sticke13
tu vois le monde se divise en 2 catégories, ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. toi, tu creuses.  "BLONDIN"
OWFS # 001. life member CAS #039 & SASS #80783. Allias: THE KID OF NECKWHITE
Revenir en haut Aller en bas
http://black-rivers-sass.forumactif.org/
 
les westerns de légende: les cavaliers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLD WEST FRENCH SHOOTERS  :: DETENTE :: HISTOIRE DE L'OUEST-
Sauter vers: