OLD WEST FRENCH SHOOTERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

OLD WEST FRENCH SHOOTERS

Forum officiel OWFS du Cowboy Action Shooting France
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 un western de légende par semaine: rio bravo

Aller en bas 
AuteurMessage
billylekid

billylekid


Messages : 6622
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 58

un western de légende par semaine: rio bravo Empty
MessageSujet: un western de légende par semaine: rio bravo   un western de légende par semaine: rio bravo Icon_minitimeJeu 30 Sep 2021 - 10:17

un western de légende par semaine: rio bravo Rio_br10

Rio Bravo est un western américain réalisé par Howard Hawks sorti en 1959.
Le film est inscrit en 2014 au National Film Registry pour être conservé à la bibliothèque du Congrès.
Synopsis
Un shérif arrête le frère de l'homme le plus puissant de la région. Il n'a pour alliés qu'un adjoint ivrogne, un vieillard boiteux, un gamin, une joueuse de poker et un hôtelier mexicain, et contre lui une armée de tueurs.
Résumé détaillé
Dans la ville de Rio Bravo (comté de Presidio, Texas), le shérif adjoint Dude (Dean Martin) a acquis le surnom méprisant de « Borrachón » (« poivrot ») en raison de son alcoolisme. Il entre dans un saloon pour boire un verre. Joe Burdette (Claude Akins), frère du riche éleveur Nathan Burdette, jette un dollar en argent dans un crachoir aux pieds de Dude. Alors que Dude se penche vers le crachoir, arrive le shérif du comté, John T. Chance (John Grant en version française) (John Wayne), qui éloigne le crachoir d'un coup de pied. Dude l'assomme avec un morceau de bois. Joe se met à frapper Dude pendant que deux de ses hommes le tiennent et tire sur un passant non armé qui tente d'intervenir et le tue.
Joe Burdette quitte le saloon et se dirige vers celui de son frère, où le shérif Chance, bien que blessé, l'arrête pour meurtre. Quand un autre membre de la bande de Burdette veut pointer son arme sur le shérif, Dude lui arrache l'arme des mains. Le shérif et Dude traînent Joe en prison.
Pendant les funérailles de l'homme désarmé, un ami de Chance, Pat Wheeler (Ward Bond) arrive en ville avec une caravane de chariots, accompagné d'un jeune tireur, Colorado Ryan (Rick Nelson). Wheeler informe Chance que les hommes de Nathan Burdette ont verrouillé les accès de la ville pour l'empêcher d'emmener Joe à Presidio, le chef-lieu du comté ou de recevoir des renforts. À l'intérieur de la petite prison de Rio Bravo, le vieux Stumpy (Walter Brennan) veille sur la prison et sur Joe. Chance apporte un colis au propriétaire de l'hôtel, Carlos Remonte : de la lingerie rouge pour son épouse, Consuela (Estelita Rodriguez). Une femme mystérieuse, Feathers (Angie Dickinson), arrive pour une nuit. Elle est venue par la diligence, dont une roue a été cassée (peut-être par les hommes de Burdette), ce qui retarderait son départ.
Dude et Chance patrouillent en ville, quand Carlos arrête le shérif, pour lui dire que Wheeler parle trop de l'aide dont il a besoin. Chance demande à Wheeler de se taire, pour éviter que des innocents ne soient pas blessés. Chance lui raconte que trois ans plus tôt Dude était un tireur de premier ordre, jusqu'à ce qu'il rencontre une danseuse de mauvaise vie. Ils étaient partis ensemble, mais six mois plus tard, Dude était revenu seul et ivrogne. Wheeler suggère que Colorado apporte son aide, mais celui-ci décline poliment, en disant qu'il veut « s'occuper de ses affaires ».
Feathers gagne au poker. Chance la suit dans sa chambre, certain qu'elle a triché, car il avait remarqué l'absence de trois as dans le jeu de cartes utilisé. Il lui montre l'affiche d'une femme recherchée pour tricherie. Feathers reconnait être la fille de l'affiche, mais nie avoir triché ce jour. Elle propose à Chance de rechercher les cartes manquantes sur elle. Colorado arrive en disant qu'un autre joueur est probablement le vrai tricheur. Ils démasquent le vrai tricheur encore à la table et lui ordonnent de repartir par la prochaine diligence. Chance reconnait avoir eu tort, mais refuse de s'excuser.
Quand Wheeler rentre à l'hôtel, il est abattu par un homme de Burdette caché dans l'écurie. Colorado propose alors son aide, mais Chance la refuse en lui disant qu'il aurait dû protéger son patron et saisir sa première proposition. Chance et Dude débusquent et blessent le tireur, qui se réfugie dans le saloon de Nathan. Dude avait remarqué que l'homme avait des bottes boueuses, or tout le monde au bar a des bottes propres. Pour montrer que Dude est un ivrogne et veut boire, un des hommes de Burdette jette un dollar en argent dans un crachoir. Mais Dude remarque que des gouttes de sang coulent dans un verre depuis l'étage. Il tire vers l'étage et tue le meurtrier de Wheeler, puis se venge de l'homme qui a lancé le dollar en l'obligeant à aller le chercher dans le crachoir. Chance confisque toutes les armes.

Angie Dickinson et John Wayne dans Rio Bravo.
Chance rentre à son hôtel pour dormir et discute avec Feathers qui lui raconte un peu son histoire. Elle vivait avec un joueur qui trichait à son insu et a été tué. Au matin, quand Chance se lève, Carlos lui révèle que Feathers a monté la garde toute la nuit, assise sur une chaise devant sa porte. Chance lui demande pourquoi elle a fait cela, mais elle refuse de répondre. Chance insiste pour qu'elle parte par la prochaine diligence.
Plus tard, Nathan Burdette (John Russell) arrive avec ses hommes pour voir son frère Joe. Dude, de garde à l'entrée de la ville, oblige Nathan et ses hommes à déposer les armes avant d'entrer en ville. Nathan voit Joe, puis a une vive discussion avec le shérif qui le prévient que s'il essaie de libérer son frère, celui-ci sera tué « accidentellement ». Nathan se rend ensuite dans son saloon et demande à son groupe de jouer toute la nuit El Deguello (« la chanson du coupe-gorge »).
Carlos annonce au shérif que Feathers a refusé de partir. Chance va la voir et elle le lui confirme, puis l'embrasse. Colorado se rend à la prison pour expliquer la signification de la chanson du deguello : c'est un air joué par les Mexicains lors du siège de Fort Alamo pour indiquer qu'ils ne feraient pas de prisonniers. Chance rend ses pistolets à Dude (qui les avait vendus pour s'acheter à boire, mais que Chance avait rachetés) ainsi que les vêtements qu'il avait laissés. Dude se change et se rase, puis retourne à la prison, pendant que Chance et Feathers discutent. Elle lui dit que Carlos lui a proposé de travailler pour l'aider. Soudain, on entend un coup de feu et Chance court à la prison, pour découvrir que c'était le vieux Stumpy qui avait tiré sur Dude sans le reconnaitre. Dude et Stumpy se disputent. Chance rentre à son hôtel et boit un verre avec Feathers. Plus tard dans la nuit, il se rend compte que Feathers veille encore. Il l'emporte dans sa chambre (sans plus de précision).
Au matin, pendant que Dude est de garde à l'entrée de la ville, quatre hommes de Burdette l'attaquent par derrière, le ligotent et le poussent dans une écurie. Cachant leurs armes, ils s'approchent de Chance près de l'hôtel avec un faux blessé puis sortent leurs armes alors que celle de Chance est hors d'atteinte. Ils lui demandent de libérer Joe. Dans l'hôtel, Colorado imagine un plan. Il demande à Feathers de jeter un pot de fleurs à travers une fenêtre pour distraire les hommes de Burdette : au même moment il jaillit sur le perron, lance son fusil à Chance et les deux hommes abattent les quatre hommes de Burdette. Chance court jusqu'à l'étable libérer Dude. Celui-ci, frustré de s'être laissé surprendre démissionne de son poste d'adjoint. Colorado accepte de rejoindre Chance, puis Dude revient sur sa décision et cesse de boire en entendant le deguello et comprenant sa signification.
Le groupe décide de se barricader dans la prison, car plusieurs jours seront nécessaires pour qu'un shérif fédéral arrive de Presidio pour emmener Joe. Dude et Chance se rendent à l'hôtel pour chercher des provisions. Mais Carlos et Consuela sont capturés par les hommes de Burdette. Et Chance tombe dans l'escalier, victime d'un piège. Dude et Feathers sont également capturés. Les hommes de Burdette donnent un choix à Chance : se rendre à la prison et libérer Joe, sinon les hommes de Burdette imposeront à Stumpy un échange contre Dude et Feathers. Dude implore Chance de laisser sortir Joe, en disant que Stumpy n'a pas assez de nourriture ou d'eau pour tenir longtemps. Chance accepte, et les trois hommes vont à la prison. Mais la proposition de Dude était une ruse, car Colorado est avec Stumpy et ils abattent les hommes de Burdette, à l'exception d'un seul qui n'est que blessé.
Ceux restés à l'hôtel ont emmené Dude pour l'échanger contre Joe. Chance accepte l'échange qui doit se faire dans un entrepôt en bordure de la ville. Pour l'échange, il est prévu que Dude et Joe marchent l'un vers l'autre, en direction du camp qui va les accueillir. Mais au moment où ils vont se croiser, Dude se précipite sur Joe et le propulse avec lui à l'abri d'un bâtiment. Une fusillade éclate et Dude finit par assommer Joe. On lui fait passer un revolver. Stumpy qui a suivi alors qu'on lui avait demandé de rester en arrière, apporte des bâtons de dynamite pris dans un des chariots de Wheeler. Il les lance sur le bâtiment où les hommes de Burdette se sont réfugiés. Chance et Dude font exploser les bâtons de dynamite. Les hommes de Burdette sortent du bâtiment et se rendent.
Burdette et ses hommes étant en prison, Chance va voir Feathers qui a mis des collants noirs pour chanter au saloon. Il menace de l'arrêter en disant que lui seul a le droit de la voir dans cette tenue. Feathers comprend que c'est sa façon de lui dire qu'il l'aime et elle l'embrasse.
Fiche technique
• Titre : Rio Bravo
• Réalisation : Howard Hawks
• Scénario : Jules Furthman, Leigh Brackett, d'après une nouvelle de B. H. McCampbell (Barbara Hawks McCampbell1, fille et prête-nom d'Howard Hawks2)
• Musique : Dimitri Tiomkin
• Photographie : Russell Harlan
• Montage : Folmar Blangsted
• Direction artistique : Leo K. Kuter
• Décors : Ralph S. Hurst
• Costumes : Marjorie Best
• Production : Howard Hawks
• Sociétés de production : An Armada Production, Warner
• Pays d'origine : États-Unis
• Genre : western
• Format : Couleurs (Technicolor) - 1,37:1 à l'origine, réédité en 1,85:13 - 35 mm - Mono
• Durée : 141 minutes
• Dates de sortie :
o États-Unis : 18 mars 1959 (première), 4 avril 1959 (sortie nationale)
o France : 21 octobre 1959
Distribution
• John Wayne (VF : Raymond Loyer) : John T. Grant (Chance en VO), Shérif
• Dean Martin (VF : Claude Bertrand) : Dude, adjoint alcoolique du shérif, appelé « Borrachón » par les Mexicains
• Angie Dickinson (VF : Nelly Benedetti) : La fille aux plumes (Feathers en VO)
• Ricky Nelson (VF : Michel François) : Colorado Ryan
• Walter Brennan (VF : Paul Villé) : Stumpy, le gardien de la prison, un vieillard boiteux et bougon
• Ward Bond (VF : Jean Clarieux) : Pat Wheeler
• John Russell (VF : Serge Sauvion) : Nathan Burdette
• Claude Akins (VF : Jacques Thébault) : Joe Burdette
• Pedro Gonzalez-Gonzalez (VF : Serge Lhorca) : Carlos Remonte
• Estelita Rodriguez (VF : Estelle Gérard) : Consuela Remonte
• Harry Carey Jr : Harold
• Malcolm Atterbury (VF : Robert Bazil) : Jake
• Walter Barnes (VF : Fernand Fabre) : Charlie, le barman
• Bob Steele : Matt Harris
• Bing Russell : le cowboy tué dans le saloon
• Myron Healey : l'homme de main de Burdette dans le saloon
• Eugene Iglesias : le premier homme de Burdette abattu
• Fred Graham : le deuxième homme de Burdette abattu
• Tom Monroe : un homme de main
• Riley Hill : le messager
• Robert Donner (non crédité)
Cascades
Jack N. Young
Analyse
Rio Bravo fait partie des westerns légendaires des années 1960. Tourné quelques années après Le train sifflera trois fois, il est souvent considéré comme étant la réponse de Howard Hawks et John Wayne à Fred Zinnemann4. Dans ce dernier, Gary Cooper essaie (en vain) d'obtenir l'aide de la population pour lutter contre le retour de tueurs. Dans la scène finale, il jette par terre son étoile de shérif, ce que John Wayne considérait comme une attitude anti-américaine5.
Le train sifflera trois fois va à l'encontre des valeurs du western auxquelles croit Hawks : plutôt que de paniquer et de quémander de l'aide comme le fait Gary Cooper, le shérif professionnel qu'est Wayne passe son temps à refuser l'assistance d'alliés incompétents : « S'ils sont vraiment bons, je les prendrai. Sinon il faudra que je m'en charge. » Hawks déclara : « On a fait le contraire exactement de ce qui me déplaisait dans High Noon, et ça a marché6. »
John Wayne campe donc un shérif très professionnel, très sûr de lui et très droit dans ses bottes, prêt à assumer seul le poids de ses responsabilités, expliquant que les « pères de familles » n'ont pas à prendre les armes pour protéger la population. C'est d'ailleurs là que réside une partie de la magie de ce film. Chance, sous ses abords rugueux, s'efforce de permettre à ceux qui l'entourent de s'améliorer, de se repentir ou de retrouver une image satisfaisante d'eux-mêmes.
Par ailleurs, la musique des deux films est signée par le même compositeur, Dimitri Tiomkin.
Un casting original
Aux côtés de John Wayne, les deux principaux rôles masculins sont tenus par deux stars de la chanson.
Dean Martin a déjà joué dans de nombreux films. Divers acteurs vedettes du moment avaient été sollicités, mais Dean Martin qui travaillait à Las Vegas fit preuve de sa motivation en venant spécialement en avion4. S'il était reconnu comme un vrai chanteur, Martin ne s'imposait pas tout à fait comme comédien. La série de pochades, dont il avait partagé la vedette avec Jerry Lewis, n'œuvrait guère à cette reconnaissance, d'autant que le partage était rien moins qu'équitable, Lewis ayant toujours la part du lion. Après Le Bal des maudits (The Young Lions) tourné l'année précédente, Dean Martin trouvait dans le rôle de Dude l'occasion rêvée de confirmer ses qualités d'acteur dramatique.
Le jeune Ricky Nelson vient, lui, de faire un tube mais n'est pas un comédien très aguerri. Hawks confiera plus tard qu'il fut obligé d'écourter ses répliques et que la Warner voulait surtout avoir Nelson dans son film pour attirer un public féminin généralement peu intéressé par les westerns mais que la seule présence du beau Ricky Nelson suffirait à faire venir. Selon Hawks, il rapporta à la Warner plus d'un million de dollars5. Ricky Nelson a été particulièrement remarqué pour la scène où il joue de la guitare et chante dans la prison ; alors que tout semble aller de mal en pis pour les assiégés, ils s'offrent un moment de détente inespéré ; Nelson saisit sa guitare et Dean Martin commence à chanter a cappella au seul rythme du bruit des bottes de Wayne qui s'approche d'un pas nonchalant. Walter Brennan, qui joue le troisième adjoint du shérif, était également un excellent chanteur, et chante ensuite en trio, avec eux, My Pony, My Rifle and Me, puis Cindy Cindy (en), un chant très populaire du folklore traditionnel américain dans lequel il est coutumier que chaque chanteur ajoute ses propres vers.
Autour du film
• Le film a été tourné aux studios d'Old Tucson, à Tucson, Arizona, après cependant quelques reconstructions4.
• Harry Carey Jr. figure au générique mais pas à l'écran. Son rôle fut coupé au montage.
• L'environnement musical du film exploite El Deguello, thème traditionnel mexicain, réutilisé dans d'autres westerns. Deguello signifie égorgement. Il s'agit de la chanson chantée par les Mexicains pendant le siège d'El Alamo. Ce thème musical n'est pas le véritable air joué au siège de Fort Alamo, que Hawks jugeait trop « faible », mais une composition originale de Dimitri Tiomkin, réutilisée dans Alamo de John Wayne.
• Le film fut un succès commercial, rapportant la somme de 5 200 000 dollars de recette4. C'est le 2e plus gros succès de la carrière d'Howard Hawks. Ce n'est qu'à terme qu'il est apparu comme un des plus grands westerns4.
• Dans Assaut, qui en est un remake, John Carpenter a rendu hommage au film de Hawks en signant le montage du film avec un pseudonyme, John T. Chance, le personnage principal de Rio Bravo interprété par John Wayne.
• Le réalisateur Quentin Tarantino (Pulp Fiction, Reservoir Dogs) a déclaré que Rio Bravo était l'un de ses films favoris.
• Ce fut le dernier film de Ward Bond qui décéda l'année suivante d'une crise cardiaque. Au total, son grand ami John Wayne et lui auront tourné ensemble dans plus d'une douzaine de films : Les Hommes de la mer (1940), Le Retour du proscrit (1941), L'Amazone aux yeux verts (1944), Les Sacrifiés (1945), La Femme du pionnier (1945), Le Massacre de Fort Apache (1948), Le Fils du désert (1948), Opération dans le Pacifique (1951), L'Homme tranquille (1952), Hondo, l'homme du désert (1953), La Prisonnière du désert (1956), L'aigle vole au soleil (1957) et Rio Bravo (1959).
Distinction
Le film est inscrit en 2014 au National Film Registry pour être conservé à la bibliothèque du Congrès7.
Films apparentés
Le canevas du film, qui reprend en partie celui du Train sifflera trois fois de Fred Zinnemann en 1952 et de 3 h 10 pour Yuma de Delmer Daves en 1957, a lui-même été repris de nombreuses fois, notamment par John Carpenter dans Assaut et par George A. Romero dans ses films d'horreur. Hawks lui-même l'a de nouveau décliné deux fois ultérieurement.
• 1952 : Le Train sifflera trois fois (High Noon) de Fred Zinnemann
• 1957 : 3 h 10 pour Yuma (3:10 to Yuma) de Delmer Daves
• 1966 : El Dorado de Howard Hawks
• 1970 : Rio Lobo de Howard Hawks
• 1976 : Assaut (Assault on Precinct 13) de John Carpenter
• 2002 : Nid de guêpes film d'action français de Florent-Emilio Siri
• 2005 : Assaut sur le central 13 (Assault on Precinct 13) de Jean-François Richet
• 2007 : 3 h 10 pour Yuma (3:10 to Yuma) de James Mangold
Jean-Michel Charlier a réutilisé le scénario pour l'album de Blueberry L'homme à l'étoile d'argent, les frères Burdette devenant les frères Bass et ses adjoints étant ses compagnons habituels dans la série.
DVD / Blu-ray[modifier | modifier le code]
• Le film est sorti en DVD chez Warner Home Vidéo France sous deux éditions :
- Edition simple le 5 septembre 2001 au format 1.85:1 panoramique 16/9 en français, anglais et italien 2.0 mono avec sous-titres français, anglais, italiens, néerlandais, arabes, espagnols, portugais, roumains, bulgares, allemands, anglais et italiens pour sourds et malentendants. Pas de suppléments disponibles 8.
- Coffret collector 2 DVD le 29 août 2007 au format 1.85:1 panoramique 16/9 en français, anglais et italien 2.0 mono avec sous-titres français, anglais, italiens et néerlandais sur le premier disque. Sur le second disque en suppléments quatre documentaires : « Les hommes qui ont marqué le cinéma : Howard Hawks » ; Commémoration : Rio Bravo et Howard Hawks ; « Echange de coups de feu » ; « Les femmes du Far West Hollywoodien » 9.
• Le film est sorti en haute définition chez Warner Home Vidéo France sous deux éditions :
- Edition simple le 17 septembre 2008 au format 1.85:1 panoramique 16/9 1080p en français, anglais, italien, allemand et castillan Dolby Digital 1.0 avec sous-titres français, anglais, italiens, brésiliens, castillans, danois, néerlandais, finlandais, allemands, coréens, norvégiens, espagnols et suédois. Le disque est Zone A, B et C.
En bonus vidéo : Commentaire audio de John Carpenter et de Richard Schickel ; 2 documentaires : « Commémoration : le Rio Bravo de Howard Hawk » et « Le vieux Tucson : sur les pas des légendes » ; « Profil de carrière » : les hommes qui ont fait le film, Howard Hawks et Bande-annonce 10.
- Edition Steelbook le 25 novembre 2015 avec les mêmes bonus et les mêmes caractéristiques techniques avec la copie digitale offerte au format Ultraviolet 11.

_________________
un western de légende par semaine: rio bravo Sass1210  un western de légende par semaine: rio bravo Sticke12  un western de légende par semaine: rio bravo Sticke13
tu vois le monde se divise en 2 catégories, ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. toi, tu creuses.  "BLONDIN"
OWFS # 001. life member CAS #039 & SASS #80783. Allias: THE KID OF NECKWHITE
Revenir en haut Aller en bas
http://black-rivers-sass.forumactif.org/
 
un western de légende par semaine: rio bravo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OLD WEST FRENCH SHOOTERS  :: DETENTE :: vos films et musiques préférés-
Sauter vers: